Return to site

Un pavé dans le JUS

Ce qu'il faut savoir sur les jus de fruits et légumes

On nous dit souvent que les jus de fruits (et de légumes) sont un excellent moyen, agréable et pratique, d'améliorer notre santé.
On les trouve la plupart du temps en grande distribution sous forme de "100% pur jus", "nectars" et "à base de concentré, emballés en briques, bouteilles en verre ou plastiques.
Certains fabricants proposent aussi de nous livrer à domicile des jus issus de fruits fraîchement pressés et embouteillés.
On peut surtout les presser soi-même à la maison, à la main ou à l'aide d'un extracteur.
Cette option est éminemment plus acceptable à condition de consommer le jus dans les minutes qui suivent le pressage ou l'extraction.
Selon toute logique :
comme les fruits et/ou légumes (si possible Bio, locaux et de saison) sont BONS pour la santé,
et puisque les JUS sont des concentrés de fruits et de légumes,
on en déduit que JUS = concentré de BON.
La réalité est plus complexe.
Explication :
Ce qu'on nous dit (à juste titre) :
  • Les jus sont riches en nutriments : vitamines et minéraux.
  • Ils ne contiennent presque pas de graisses ni de protéines.
Ce qu'on ne nous dit pas :
  • Les vitamines sont très fragiles en milieu liquide, elles sont rapidement dénaturées au contact de l'air et de la lumière.
  • Les jus sont très acides.
  • Les jus favorisent la prise de poids.
Comment ça marche ?
Du fait de l'oxydation :
Des réactions d'oxydation se mettent en route dès l'opération de pressage ou d'extraction.
Les vitamines s'oxydent, principalement la précieuse vitamine C.
La vitamine C est un puissant anti-oxydant, c'est le mousquetaire qui nous protège à chaque instant contre les radicaux libres qui attaquent les constituants de nos cellules, de la membrane jusqu'à notre ADN.
Les grands pourvoyeurs de radicaux libres sont l'exposition solaire, le stress, la pollution, la lutte anti-infectieuse, l'activité physique soutenue, le tabac, la pilule contraceptive, l'excès de sucre...
Sans protection anti-oxydante suffisante, c'est le vieillissement et la maladie assurée (du rhume... au cancer).
Et ce n'est pas tout : une partie de la vitamine C oxydée devient elle-même pro-oxydante : elle va puiser dans nos propres réserves (notre trésor de guerre) pour se recharger.
Pour info : les aliments rappés subissent  le même phénomène.
Evidemment, cette remarque ne s'applique pas aux jus faits maison et consommés rapidement.
Du fait de l'acidité :
La paroi de l'intestin grêle est composée d'une seule couche de cellule (les entérocytes), de la finesse d'une feuille de papier à cigarette. Elle est recouverte d'une couche de probiotiques (la "bonne flore" qui nous protège, responsable d'au moins 80% de notre immunité) nourrie par une couche de glycocalyx.
Quand tout va bien, cet édifice forme une barrière étanche aux bactéries pathogènes, polluants, allergènes...
Quand tout va moins bien, la barrière est perméable et ces éléments plongent directement dans le courant sanguin.
C'est le "Leaky Gut Syndrom" (LGS) ou Syndrome de l'intestin poreux : mauvaise absorption des nutriments, inflammation chronique (arthrose, asthme...), troubles de l'immunité....
Que se passe-t-il quand nous avalons un jus de fruits?
  • Effet "lance flamme" sur les bactéries probiotiques
  • Irritation de la paroi intestinale.
= favorise et entretient  le Leaky Gut Syndrom
Imaginez le Tsunami quand le jus de fruits est consommé à jeûn...
Par ailleurs, l'acidité du jus de fruits fragilise l'émail des dents.
Du fait que les jus ne contiennent pas de fibres alimentaires :
  • Ils ne présentent pas l'effet positif des fibres sur le transit.
  • Les sucres du fruit ne sont plus associées à leurs fibres : l'index glycémique est augmenté.
Résultat : une sécrétion accrue de l'insuline par le pancréas (hormone du stockage : attention à la prise de poids !) suivie d'une hypoglycémie réactionnelle (la "fringale").
Vous l'aurez compris, le jus ne fruits n'est pas non plus notre allié minceur.
Quelles alternatives ?
Le smoothie (fait maison)
Le smoothie est une boisson mixée avec des aliments entiers.
Des expèriences ont été menées et soumises à 2 professeurs d'université (l'une de l'Oregon et l'autre de Cornell) :
il en ressort que quand le jus s'oxyde en quelques minutes, le smoothie peut se conserver au frais jusqu'à 3 jours en cas de nécessité.
La raison : une grande partie des anti-oxydants se trouvent dans les fibres, ce sont eux qui retardent l'oxydation.
Hors, le principe du pressage main ou de l'extraction en machine est justement de séparer le jus des autres parties de légume et de fruit.
L'oxydation est plus lente, les fibres, les vitamines et minéraux sont conservés, l'acidité est moindre.
Une astuce : vous pouvez ajouter quelques amandes (blanches) pour augmenter votre apport en calcium.
Le fruit au naturel :
Parce qu'un fruit ne conserve tous ses avantages que s'il est consommé entier (les bienfaits du "totum" de fruits et légumes).
Remarques importantes :
  • Toujours manger les fruits crus en dehors des repas pour éviter qu'ils ne fermentent dans l'intestin.
  • Quelques gouttes de jus de citron sur un plat ou dans le thé restent plus que bénéfiques pour la santé.
Bien à vous!
Sabrina Nikitine
Nutrithérapeute
Docteur en Pharmacie
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly